top of page

3 règles fondamentales pour réussir sa reconversion comme praticienne en massages bien être


Si comme de nombreuses quarantenaires, tu en a eu marre de ton métier énergivore et peu épanouissant, tu t'ai peut-être demandé si finalement, exercer un métier dans le bien être ne serait pas le meilleur des chemins.


Fini le travail répétitif, l'impression d'enfermement, les collègues envahissants, la hiérarchie peu visionnaire.

Tu en as assez d'avoir le moral au plus bas tous les matins à l'idée de retrouver ton poste de travail. (wahou toutes les basses vibrations que je ressens, là!)


Si pour toi, aujourd'hui, donner du sens à ce que tu fais pour "vivre" dans ce monde est un besoin fondamental, tu as certainement raison de vouloir mieux et plus !

Les métiers du bien être, c'est se sentir utile, ne dépendre que de toi et surtout, te donner maîtrise de ton temps !


Mais voilà, es tu prête, vraiment, à te reconvertir ?


La partie facile: tu vas devoir retourner à l'école puis passer de nouveaux "examens". Si tu choisis le massage c'est certainement que l'on t 'a déjà fait remarquer que tu avais une bonne main.

Malgré cela, tu vas devoir apprendre des techniques précises et professionnelles.

L'apprentissage de l'anatomie, par exemple, n'est pas superflue.

Si tu penses que l'on ne te fournit pas assez de théorie, tu dois aller chercher tout ce que tu estimes nécessaire comme savoir.

C'est le début d'un long apprentissage personnel et évolutif qui ne s'arrêtera plus jamais


Je n'aborderai pas du tout le côté budget car il diffère d'une personne à l'autre .

C'est un point important mais ce n'est pas lui qui va garantir ton succès (juste y contribuer)

Tu pourras travailler sur ton plan de financement une fois que tu auras élaborer ton entreprise idéale.


Voici 3 règles à suivre strictement dans cet ordre.

Elles permettent de rester focus sur ce qui te tient vraiment à cœur:

t'épanouir dans ta vie professionnelle et personnelle.