top of page

Massage au masculin: Interview de Ludovic Maire.


Lorsque j’ai pris en contact avec Ludovic, j’avais comme idée de demander à UN praticien en massage bien être comment il appréhendait la clientèle féminine, ou, allons droit au but, comment il arrivait à attirer une clientèle féminine sans jouer la carte du massage habillé type Amma ou du massage ciblé type sportif pour “rassurer ses clientes”


Cette question m'est parfois posée par mes lecteurs masculins qui débutent dans le métier.


C’est en regardant son compte Instagram que j’ai voulu entrer en contact avec lui.

Table de massage format XXL, ventouses, huiles de massage personnalisées, et des photos montrant qu’il maîtrise le geste. Le tout dans le cadre superbe de la côte d’Azur.

Bref, cela donne envie de prendre rendez-vous. Et on le voit sur les photos: Ludovic a bien des femmes dans sa clientèle !


J’avais donc trouvé l’homme de la situation et c’est avec beaucoup de sympathie que Ludovic a répondu à mes questions, nourrissant finalement cet article complet, livrant le parcours d’un masseur bien être.


Pour débuter sa formation, il a tout de suite voulu se spécialiser et est parti vivre un an en Asie, apprendre la réflexologie Thaï. Une formation très complète dans laquelle on peut apprendre que le corps et l’esprit se rejoignent. Une philosophie de vie qu'il continue à communiquer.



Mais c’est encore jeune que Ludovic rentre en France et il décide de saisir une opportunité professionnelle en travaillant dans l'événementiel à Cannes. Un accès privé à une clientèle “haut de gamme” et un apprentissage des réseaux de communication en étant au coeur du système.


De longues années épanouissantes à vivre à fond ne l'ont pas empêché d’être rattrapé par une maladie pulmonaire. Il passe alors très proche de la mort.

Cela a été, comme pour beaucoup de personnes dans sa situation, le point de départ d’une intense réflexion personnelle sur le sens de la vie: avoir plus de temps pour soi et fonder sa famille, faire un métier basé sur des valeurs et un rapport à l’autre de qualité: il est temps de se reconvertir.